FORMATION CONTINUE Accompagnement à la parentalité

Enfance et pauvreté : un accompagnement spécifique et inédit ?

Nouveau

« Parce qu’il favorise le développement complet de l’enfant et l’apprentissage du langage, l’accueil dans les crèches ou par les assistantes maternelles est un levier efficace de réduction des inégalités liées à l’origine sociale » (Communiqué de presse : stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. E MACRON. Septembre 2018). Les accueillir devient un enjeu national. Or seuls, 5 % des enfants défavorisés sont accueillis dans les structures de la petite enfance.
La pauvreté fragilise grandement les familles dans leur quotidien et dans leur histoire. Elle affecte l’éducation des enfants, les valeurs familiales et ses moyens éducatifs. Les professionnels-les de la petite enfance ont-ils un rôle à jouer dans le travail social et ces trajectoires de vie ?
Quelles sont les modalités qui peuvent être déployées afin d’accueillir et d’accompagner au quotidien les enfants et les familles issus de milieux économiquement défavorisés ? Doit-on modifier ou adapter les pratiques d’accueil ?
Ces questions sont légitimes lorsque l’on prend soin tous les jours de jeunes enfants et de leurs familles.

Public : professionnels de l’enfance
Prérequis : expérience professionnelle de l’accueil de l’enfant et de sa famille
Pas de pré-requis spécifiques

Compétences :

  • Concevoir et mettre en œuvre des actions de prévention sur les questions d’éducation et et de mixité sociale
  • Soutenir chaque parent dans sa fonction d’éducation.

Objectifs :

  • Elaborer une réflexion autour de l’adaptation des pratiques aux changements sociétaux
    et politiques
  • Elaborer des conditions d’accueil des familles en situation de précarité, d’exclusion sociale et de migration
  • Comprendre les enjeux d’accueil de ce public pour tous parents, enfants, professionnels

Contenus :

Des réalités familiales en diverses situations de précarité (migrations, exclusion…).
Éclairages nouveaux sur des concepts théoriques et vulgarisés tels que précarité, pauvreté, prévenance, prévention, errance, pauvreté, errance éducative.
Notion d’enfance invisible.
La prise de risques pour les professionnels et les institutions : ses incidences sur les pratiques.
Sensibilisation à la pédagogie sociale.
Exploration de nouvelles modalités d’accueil et d’accompagnement des enfants et des familles

Formatrice  : Delphine BODIN

Durée : 2 jours – 14 heures
Horaires : 9h00-12h30 et 13h30-17h00
Dates  : jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2020
Tarif employeur 400 euros / Tarif individuel 300 euros