Mobilité internationale

Mobilité étudiants

Le centre de formation l’HORIZON, accompagne et soutient les projets de stages dans le cadre de la mobilité internationale des étudiants et des apprentis depuis 2009.
Des partenariats sont engagés avec des institutions de formation (Canada Québec, CEGEP Montmorency ; Erasmushogeschool à Brussel Belgique) et avec des structures d’accueil de jeunes enfants en Europe (Espagne, Allemagne,  Belgique, Portugal, Italie, Suède, Finlande,  Royaume Uni, Danemark…) et dans le monde (Canada, Ile Maurice, Pérou, Cambodge, Madagascar…).

Pourquoi partir ? Pour revenir différent.

Se préparer avant le stage

Des ateliers d’accompagnement collectifs / individuels et réguliers 1 an avant le départ pour anticiper des déplacements géographiques, linguistiques, culturels, professionnels et personnels et mener le projet

Découvrir pendant le stage

Des liens suivis avec les étudiants en stage dans le monde. Découvrir et comprendre de nouvelles pratiques professionnelles et enrichir son identité professionnelle au côté d’un référent terrain.

Comprendre les enjeux de la relation parents/enfants/professionnels dans un autre contexte culturel.

Témoigner après le stage

Un accueil spécifique et l’organisation avec les étudiants d’une journée dédiés aux expériences en mobilité internationale

9 semaines de stages à l'international

Le PFP3 (semestre 4) peut se dérouler en Europe ou dans le monde sur 9 semaines entre avril et juin la seconde année.

Le suivi de cette action mobilité est traitée par une équipe dédiée de 2 personnes, 1 Responsable référent pédagogique et une Chargé de mission qui effectue également le suivi du programme Erasmus+ et Monde.

En cours d’année scolaire, et en préparation de la rentrée des 1ères années, la Responsable pédagogique du planning ouvre la possibilité de ces « stages » ou période de formation pratique 3  à l’étranger sur la période favorable, dans le cadre de la programmation à venir des cours.

L’équipe dédiée à la mobilité prévoit un planning d’accompagnement des projets par la mise en place d’ateliers collectifs réguliers (au moins un atelier par mois au cours de la période préparatoire) puis de rencontres individuelles.

Un guide « d’orientation » est produit chaque année à leur usage afin de rassembler les documents nécessaires.

L'accompagnement

Dès que l’étudiant a rassemblé des informations sur le pays et les lieux de stage possibles, il constitue son porte folio, et les échanges avec les responsables des institutions accueillantes en Europe deviennent systématiques : le responsable pédagogique prend contact avec le lieu de stage prévu afin d’échanger sur le cadre et les conditions d’accueil, d’accompagnement et d’évaluation, sur la mission, sur la présence d’un encadrant pédagogique, et la faisabilité des objectifs pédagogiques vers l’enfant.

Puis si toute les parties sont d’accord, le projet de mobilité est validé et nous concrétisons notre partenariat par une convention et une procédure de suivi (relations téléphoniques, vidéo, etc.).

A

Les partenariats avec des pays de la communauté européenne (Belgique), de l’Europe (Suisse) ou au-delà (Québec, Japon) se développe et se contractualise avec des accords inter-institutionnels (Belgique, Québec).

Formation délocalisée en Finlande, novembre 2014,

apprentis EJE promotion 2012/2015

Slider

Formation délocalisée au Portugal, janvier 2017,

apprentis EJE promotion 2014/2017

Slider