Métier et Diplôme

Le métier

L’éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d’accueil des jeunes enfants et de leurs familles dans les différents établissements et services pouvant les recevoir. 
C’est un travailleur social spécialiste de la petite enfance. Ses fonctions se situent à trois niveaux :

  • Education,
  • Prévention,
  • Coordination

Il s’attache à favoriser le développement global et harmonieux des enfants en stimulant leurs potentialités intellectuelles, affectives, artistiques. En créant un environnement riche et motivant, il contribue à leur éveil et à leur apprentissage à la vie sociale.
 Il est amené à travailler en équipe en vue de contribuer à l’élaboration, la mise en œuvre, l’évaluation des projets éducatifs et sociaux et du projet d’établissement et de service.

Pour accomplir ces missions, il est amené à développer des partenariats avec les professionnels du champ sanitaire, social et éducatif.

 

Les secteurs d’intervention sont :
– le secteur social : établissements et services d’accueil des enfants de moins de sept ans, établissements et services sociaux, services d’aide à domicile…
– le secteur sanitaire
– le secteur médico-social
– le secteur de l’assistance éducative
– le secteur du loisir, de la culture et de l’animation
– le secteur de l’éducation
 et tout endroit accueillant potentiellement des jeunes enfants

Le diplôme

La formation, définie par l’arrêté du 16 novembre 2005, est sanctionnée par le Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (niveau III). Ce diplôme est délivré par le Ministère de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale.
Le titre III de l’arrêté du 16 novembre 2005, ainsi que son annexe II, fixe les modalités de certification du diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants.

A chaque domaine de formation est associé un domaine de certification. Ce dernier comprend d’une part, une épreuve organisée en centre d’examen et d’autre part, un contrôle continu organisé par l’établissement de formation, chacun noté sur 20 et assorti d’un coefficient. La moyenne doit être obtenue à chacune des compétences. Il n’y a pas de compensation entre elles.

Le candidat obtient le diplôme s’il a validé les quatre domaines de certification compte tenu, éventuellement, des dispenses résultant de la possession d’un diplôme de travail social de même niveau ou d’une validation antérieure des acquis de l’expérience.

En savoir plus sur les domaines de compétences

La formation peut également se faire par contrat d’apprentissage. En savoir plus