La validation des acquis de l’expérience

Accompagnement à la VAE

 

L’accompagnement proposé par L’Horizon

La démarche de VAE nécessite un réel engagement du candidat pour ce travail de distanciation, de réflexion et d’écriture autour de son activité professionnelle ou personnelle. Cette démarche va se dérouler sur plusieurs mois ce qui implique, tant de la part de l’employeur que du candidat, de prévoir en amont la disponibilité et l’organisation du temps de travail pour mener à bien cette aventure.

Prétendre à l’obtention d’un diplôme ou d’une certification par la VAE est un droit du salarié répondant aux critères attendus. Pour autant, s’inscrire en VAE ne signifie pas validation automatique. Le candidat, à travers son travail d’écriture et par le biais de l’entretien doit apporter la preuve de ses compétences professionnelles. IL doit avoir conscience que cette démarche va lui demander de s’investir sur son temps personnel. Le candidat peut se faire accompagner dans cette démarche. L’accompagnement proposé par L’HORIZON est conçu pour l’aider au mieux dans cette tâche.

L’organisation de l’accompagnement

Les ateliers et les rendez-vous personnalisés pour la constitution du livret de présentation des acquis de l’expérience (communément appelé livret 2)
Les ateliers préparation à l’entretien avec le jury de validation

L’ensemble de l’accompagnement s’effectue sur une amplitude de 8 à 10 mois pour permettre le recul nécessaire au travail de réflexion, la réalisation de la démarche sans précipitation, l’introspection dans un temps raisonnable.
Le choix de travail en petit groupe (3 à 5 personnes) vise à favoriser la prise de recul par la confrontation des expériences diverses et les échanges qu’elles suscitent. La taille du groupe permet de prendre en compte les rythmes personnels de réflexion et d’écriture.
Un accompagnement à distance basé sur l’échange de mails à partir des productions écrites favorise un investissement régulier au fil des mois et permet au candidat d’anticiper les rencontres suivantes.

Le rôle de l’accompagnateur

Le travail de l’accompagnateur consiste à aider le candidat à mettre en lumière ses compétences professionnelles par une réflexion approfondie sur son activité et à les traduire à l’écrit. Il le soutient dans sa démarche, l’aide à évaluer ses points forts et ses points faibles, à identifier des lieux ou des personnes ressources quand des lacunes sont pointées. Il l’aide à s’engager dans une démarche d’auto-évaluation pour apprécier ses compétences actuelles au regard des référentiels du diplôme ou certificat visé. L’accompagnateur n’est pas un formateur, il n’intervient pas sur les choix éducatifs du candidat et ne porte pas un regard évaluateur sur ses pratiques.

Objectifs de l’accompagnement :

  • Accompagner les candidats à identifier, organiser, analyser et valoriser les éléments de leur expérience professionnelle et personnelle en vue de la constitution du livret de présentation des acquis de l’expérience
  • Accompagner les candidats à la rédaction de ce livret au regard des différents référentiels du diplôme ou de la certification visé.
  • Accompagner les candidats à soutenir leur demande devant un jury.

Le contenu des ateliers et rendez-vous personnalisés :

  •  Présentation du dispositif et de la démarche VAE
  • Identification des besoins spécifiques du candidat
  • Travail sur les valeurs professionnelles et l’éthique de la démarche
  • Etude et Compréhension du livret 2 (décodage du vocabulaire, des questions, des concepts …)
  • Etude des référentiels
  • Repérage des compétences
  • Travail sur le parcours de vie, le parcours professionnel (mémorisation du vécu) et identification des activités en adéquation avec les référentiels.
  • Travail sur les points forts, faibles, qualités et lacunes.
  • Analyse de l’activité. Choix des activités significatives. Prise de conscience des habitudes professionnelles (mise en relation habitudes /compétences).
  • Formalisation des compétences (Travail sur la transférabilité des compétences dans la pratique professionnelle)
  • Méthodologie de l’écrit. Mise en valeur des compétences acquises dans l’expérience à l’écrit.
  • Aide à l’expression écrite et orale.

La Préparation à l’entretien avec le jury

  • Travail de mise en confiance.
  • Présentation de soi et de ses activités.
  • Présentation de ses demandes de validation en justifiant ses compétences
  • Réponses aux questions du jury.
  • Anticipation des non validations éventuelles et d’une éventuelle suite du parcours en formation

Et après ?

Si le jury de VAE n’a pas validé le diplôme visé dans sa totalité, le parcours pourra être poursuivi soit :

  • par la voie de la formation
    (s’inscrire dans un centre de formation qui dispense le diplôme souhaité, suivre les cours et se présenter aux épreuves du diplôme).
  • par la voie de la VAE en réajustant et / ou complétant son activité professionnelle :
    se représenter à la VAE en remplissant un nouveau livret 2 afin de valider les domaines non obtenus.

Un entretien avec la coordinatrice du dispositif à l’HORIZON aidera le candidat à choisir l’option la mieux adaptée.

A

Réunions d’information à la VAE

Ces réunions sont gratuites et sans engagement. La participation se fait sur inscription obligatoire.

Pour toute demande de renseignements et d’informations s’adresser à Ana Hernandez 01 55 48 93 68 ou a.hernandez@cfhorizon.com

 

l

Calendrier d'accompagnement à la VAE

– le Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants voir le calendrier
– le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance.
– le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture voir le calendrier

RAPPEL

Pour la VAE, dans le cas d’une première présentation devant un jury, c’est l’organisme instructeur qui étudie les dossiers et donne accès à la démarche VAE. Les pré-requis sont définis par le cadre réglementaire de la recevabilité (Livret 1). Sans la recevabilité, le candidat ne peut poursuivre sa démarche.

Dans le cas d’un deuxième passage devant un jury VAE, suite à une validation partielle ou non-validation, L’Horizon étudie la demande du candidat pour préciser les besoins, la faisabilité et définir les objectifs de ce nouvel accompagnement.