Qu’est-ce que la VAE ?

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience professionnelle et personnelle pour obtenir tout ou partie d’un diplôme enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles (CNCP www.cncp.gouv.fr), sans condition de formation préalable.

La VAE est un moyen de reconnaissance officielle des compétences acquises par l’expérience professionnelle, personnelle ou associative (volontariat ou bénévolat).

Selon la loi du 17 Janvier 2002, tout salarié a le droit de prendre un congé VAE : c’est une autorisation d’absence de 24 heures (consécutives ou non) fonctionnant aux mêmes conditions que le congé de bilan de compétences. Le coût de la VAE comprend les frais liés à la prestation d’accompagnement et à la rémunération du candidat.
L’accompagnement à la VAE fait partie du champ de la formation professionnelle continue. Elle s’inscrit dans le livre IX du code du travail et peut donc faire l’objet d’une prise en charge dans le cadre du plan de formation pour les salariés et dans le cadre de l’obtention d’un chéquier VAE (financement Région Ile-de-France via le Pôle Emploi) pour les demandeurs d’emploi.

Pour toute information, consultez le site internet de l’Antenne info et conseil VAE www.infovae-idf.com

Pour qui ?

Toute personne salariée ou demandeur d’emploi pouvant justifier d’un an d’exercice professionnel, en équivalent temps plein, en rapport avec le diplôme demandé (la période d’exercice doit avoir été effectuée dans les 10 ou 12 dernières années, suivant le diplôme, à la date de dépôt du livret 1). Les périodes de formation peuvent être prises en compte, sous certaines conditions, lorsqu’elles sont réalisées en situation de travail.

Pour quoi ?

Pour reconnaître officiellement des compétences et des savoir-faire dans l’exercice professionnel quotidien
Pour faciliter ainsi l’accès à la qualification