Formation délocalisée

Chaque année, depuis 2009, des apprentis en 3ème année de formation s’investissent en amont dans un projet de formation délocalisée autour de la découverte du secteur social et de la petite enfance. Ce projet s’inscrit dans une volonté institutionnelle de développer une démarche pensée sur une année fédérant l’ensemble des apprentis et leurs formateurs.

Le projet pédagogique de l’Horizon est de contribuer à la qualité de formation des travailleurs sociaux à l’espace européen et d’explorer les différents systèmes et conceptions éducatives en développant les connaissances en direction d’un pays, en multipliant et ouvrant des espaces d’échanges et de collaboration autour des objectifs de la formation délocalisée. C’est aussi permettre à l’apprenti d’effectuer un travail de décentration par rapport à sa culture et découvrir d’autres politiques sociales, familiales…Avant leur départ, les apprentis développent leur projet en lien avec le référentiel de leur diplôme et l’accompagnement de formateurs en vue de sa validation : connaissance du pays, langue, visite de terrains, envoi de courrier de motivation, développement de projets, et formalisation d’entretiens. La formation délocalisée des apprentis a été particulièrement portée comme faisant partie du projet pédagogique de l’Horizon avec l’obligation d’y participer comme dans un autre acte de formation. En amont, un des objectifs de la mobilité réside dans le fait de faire travailler les apprenties autour de la démarche de projet, travail d’équipe, réunions, coopération, repérage institutionnel, entretiens et coordination de petits groupe de préparation. Les retours qu’ils ont faits dans leurs bilans montrent que cet objectif a été atteint. Les apprentis sont les acteurs premiers de ces projets collectifs, comme ils le sont dans les projets individuels de stage.

La formation délocalisée au Portugal

Avant : 10 séquences pédagogiques de conduite et d’accompagnement de projet de 3 heures mobilisant 2 formateurs ; intervention d’une universitaire spécialiste de L’Europe et du champ de la petite enfance pour préparer le voyage au Portugal (recherche), recherche de contacts à Lisbonne; recherche documentaire ;

Pendant : mobilisation de 2 formateurs permanents pendant toute la durée de la formation délocalisée ; embauche d’une interprète /accompagnatrice pendant certaines journées de formation pour permettre la compréhension mutuelle

Après : bilan réalisé lors d’une réunion avec les maîtres d’apprentissage et de la journée de restitution du 30 mars 2017 et formalisation d’un dossier visant à enregistrer des contacts et des ressources pédagogiques ou professionnelles dans un pays donné.
Nous sommes partis au Portugal pour découvrir la politique petite enfance du pays. Nous avons recentré notre étude sur la ville de Lisbonne, du fait de la présence de nombreuses structures et établissements (crèches, foyers, jardins d’enfants, écoles, etc.).
Nous avions également la volonté de découvrir et de comprendre le parcours de formation qui se réfère à notre champ d’intervention. Parallèlement à nos principaux objectifs, nous avons découvert une partie de la culture portugaise par le biais de la gastronomie et de visites de monuments.
Au retour de cette formation délocalisée, nous avons évalué que malgré une bonne préparation et une bonne anticipation du voyage, nous avions vraiment vécu la découverte, nous ne maîtrisons pas tous les éléments d’un contexte international même si nous avons su nous adapter pour comprendre ce système différent.
Tout le groupe a ressenti, de la part des différentes personnes nous accueillant sur place, une réelle envie de partager leur pratique et leur quotidien. Nous avons constaté également qu’ils étaient aussi intéressés que nous par l’idée d’en savoir plus sur nos propres pratiques en France, ce qui permettait un échange professionnel chaleureux et bienveillant. Très intéressant !

 

La formation délocalisée en Suède :

Avec leurs formateurs, équipe dédiée, les apprentis ont travaillé durant 8 séquences pédagogiques de 3 heures en conduite et d’accompagnement de projet pour définir la destination. Un travail de groupe sur différentes propositions a conduit au choix de deux sites et un vote les a départager.
Le groupe apprenti a eu le concours d’une universitaire spécialiste de la Suède et du champ de la petite enfance pour préparer le voyage et obtenir des contacts à Stockholm. Ils ont bénéficié d’un soutien linguistique de conversation anglaise durant 7 séances environ (soit 10 h par un professeur d’anglais) et du soutien de la documentaliste de centre de formation pour la recherche documentaire.
Les référents et responsable de la mobilité internationale suivent et accompagnent le projet et valident les différentes étapes. La formation délocalisée aura lieu au printemps 2016, et donnera lieu à une restitution à destination des étudiants et des maitres d’apprentissage.